Notre structure

L'association 3abe de Seraucourt, ce sont :

Avec du matériel de professionnel dans des locaux adaptés.

Voeux_2018_du_Président.png

Historique

Créé en 1996 par le SIVU Aire Argonne, le chantier a alors pour vocation de redonner une place aux personnes « naufragées » de la vie en rendant service aux collectivités locales par son activité principale : l’entretien en espaces verts.

Au gré des changements de textes, 3abe devient en 2002 une association Loi 1901.

Le projet social de 3abe

L’accompagnement des salariés s’est développé progressivement afin que le chantier s’adapte aux exigences de l’insertion professionnelle :

  • Les enjeux fondamentaux

Mobiliser les moyens nécessaires à l’efficience des parcours d’insertion (accompagnement, montée en compétences et professionnalisation des salariés en insertion),

- S’adapter tant aux spécificités des publics qu’à celles des tissus économiques et de leur dynamique, ou encore aux besoins des bassins d’emploi en matière de compétences.

 

  • Les enjeux intermédiaires

​- Formaliser le recrutement en apportant une réponse individualisée aux besoins de chaque personne sur la base d’un diagnostic réalisé par les conseillers du service public de l’emploi ou d’autres acteurs socio-professionnels. Seuls les prescripteurs agréés de droit sont habilités à prescrire des candidatures éligibles à l’IAE (l’Insertion par l’Activité Économique).

Ainsi, l’encadrant technique et l’accompagnatrice socio-professionnelle procèdent à un entretien de recrutement pour chaque fiche candidature reçue, puis réalisent un entretien d’entrée pour chaque nouveau/nouvelle salarié(e).

À noter que le chantier 3abe recherche la mixité lors des entretiens en vue d’embauches diversifiées : sexe, âge, prescripteurs, TH (Travailleur Handicapé), bRSA (bénéficiaire du RSA), profils…

 

​- Accompagner l’intégration, formaliser et rythmer l’accompagnement socio-professionnelLe rôle de l’équipe encadrante est, dans un premier temps, d’accompagner l’intégration et d’établir le plan d’accompagnement. Un premier entretien (réalisé dans le mois qui suit l’entrée) permet de définir les enjeux du parcours sur la base de la fiche candidature et de convenir d’un plan d’accompagnement validé par le/la salarié(e) en fin d’entretien.

Dans un second temps, l’accent est mis sur le fait de rythmer, individualiser et formaliser l’accompagnement socio-professionnel.

Pour ce faire, un entretien par mois et par salarié(e), au minimum, est mis en place par l’équipe encadrante et/ou Epsilon 55. De plus, tous les trimestres, le chantier 3abe réunit un comité de suivi, moment d’échanges entre les différents partenaires prescripteurs et Epsilon 55, afin de faire le point sur la situation socio-professionnelle de chaque salarié(e) et de décider du renouvellement ou non des contrats établis.

 

​- Systématiser des expériences en emploi par le biais de la mise en place de PMSMP (Période de Mise en Situation en Milieu Professionnel) pour les salariés en cours de parcours, en veillant à ce que les stages envisagés soient liés au projet professionnel.

L’équipe encadrante accompagne chaque salarié(e) dans toutes les étapes de la mise en place de ces périodes d’immersion (lien lors des différentes étapes que sont la recherche, la mise en œuvre, les missions assurées au cours de la période, les conclusions de l’employeur en fin de période).

- Évaluer et faire reconnaître les compétences en s’impliquant dans les démarches liées à la reconnaissance des compétences et/ou à la certification initiées sur le territoire ou solliciter des partenaires (comme l’AFPA).

Un recensement des besoins des salariés est ainsi mis en place avant d’être transmis lors du dialogue de gestion et lors des COPIL (COmité de PILotage) afin de mettre des actions pertinentes qui répondent aux besoins.

- Faciliter la validation de projets, la recherche d’emplois et de formations. Suite au recensement des besoins des salariés, des projets de formations individuels sont étudiés afin de mobiliser les offres existantes.

- Renforcer la mobilisation des salariés dans leur parcours en les accompagnant dans la « levée de freins » en sollicitant des partenaires afin de venir en soutien des parcours des salariés en insertion, par exemple l’ANPAA (Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie), Epsilon 55 en tant que psychologue du travail (travail sur l’estime de soi, l’image de soi), l’association AMIE en permettant aux salariés de pouvoir louer un véhicule.

- Améliorer la connaissance et assurer une veille continue sur les métiers porteurs, les enjeux départementaux, le contexte et l’environnement économique local (mixité professionnelle, secteurs en tension…).

L’équipe encadrante et le Président du chantier participent aux rencontres partenariales qui permettent d’affiner la connaissance des enjeux départementaux, les métiers porteurs…Des actions de sensibilisation auprès des élus sont par ailleurs menées régulièrement.

- Assurer une montée en compétences de notre personnel permanent en continu (encadrant technique et accompagnatrice socio-professionnelle).

  • Au regard de la fonction économique

 

Les Communes et la Codecom ainsi que des associations locales, sont nos adhérents et très souvent des clients qui participent par là même au développement du volume d'activité de la structure.

Notons que depuis 2016 le chantier s’est tourné vers le service au particulier (travaux ponctuels) en faisant attention de ne pas faire concurrence aux artisans locaux.

Il est bon de rappeler que tous les achats du chantier s’effectuent sur le territoire de la Codecom de l’Aire à l’Argonne quand c’est possible, sinon dans le département de la Meuse, de même quand elle fait intervenir des artisans dans ses locaux de Seraucourt.

Le chantier s’intègre donc parfaitement dans la vie économique du territoire et du département.

Aujourd'hui

L’association réaffirme sa volonté d’œuvrer en faveur de l’insertion.

Il s’agit d’accompagner les personnes en difficulté dans leur insertion sociale et professionnelle tout en veillant à garder l’équilibre de l’association (gestion associative, moyens humains, moyens matériels…).

© Septembre 2020 - Chantier d'insertion 3abe